Appellation d’Origine Génétiquement Protégée ( AOGP )

 

 

Emue par la disparition progressive de la biodiversité, bouleversée par le drame des paysans indiens contraints de renoncer à la transmission des semences de leurs ancêtres sous la pression des grands groupes de biotechnologies agricoles, inquiète face aux manipulations sur le vivant, jMartine Reverchon-Billot s’inscrit ici, sans renoncer à la force esthétique, dans une expression plastique militante.

 

L’œuvre AOGP est une installation composée de quatre propositions plastiques.

 

La proposition numéro1 interroge les transformations génétiques et présente comme un trésor les dernières graines de maïs originel non modifié. La proposition plastique met en valeur – comme un objet luxueux, une forme de lingot d’or – des graines rescapées des sélections et transformations successives.

 

La proposition numéro2 pourrait s’intituler « le dernier homme ». Comme une fiole délicate de parfum rare, une éprouvette lumineuse contient les derniers spermatozoïdes féconds sauvés des risques de stérilité que nos modes de vie font peser sur l’espèce humaine. En écho, une photo (75X75) expose, comme par effet de loupe, le contenu de l’éprouvette.

 

La proposition numéro3, qu’on pourrait nommer « pour ne pas oublier » est une ode à la diversité d’une espèce végétale bien connue de nos jardiniers, le haricot. Ces graines, si précieuses par leur diversité, sont exposées comme des pièces de haute joaillerie, des bijoux dans leur écrin.

(Semences offertes par « mille variétés anciennes », « Kokopelli »,

« CBD :  cultivons la biodiversité »)

 

La proposition numéro 4 rend hommage aux nouveaux « paysans-boulangers ».

Une grande table dressée comme pour un banquet attend 13 convives pour une dégustation particulière de pains fabriqués avec des semences de blés anciens.

Face au pain standardisé, un espoir de retour aux saveurs originelles.

 

La proposition numéro 5, plus sobre, plus sombre, plus austère, donne à voir des graines comme pétrifiées, ayant perdu tout pouvoir germinatif, récoltées après une catastrophe climatique ou nucléaire.