De l'enfance dans le Jura où elle naît et grandit, Martine Reverchon-Billot garde la mémoire des matériaux récupérés ici ou là, pour être assemblés, transformés en objets divers. Le textile devient vite sa matière de prédilection ; s'ensuivent cours de couture puis formation de modéliste.

 

Institutrice, elle a à cœur de transmettre et d’éveiller ce plaisir du « faire » en mettant à disposition de ses élèves un choix de matériaux propices à la création.

 

Le hasard de la vie la conduit en Polynésie où elle se laisse métisser, imprégner par la culture maori qui aujourd’hui, résonne et vibre dans son travail.

 

De retour en métropole elle s’installe en Poitou-Charentes où elle réside et travaille depuis 1997. Elle découvre alors l’univers « terre » en fréquentant un atelier de céramique. Elle enrichit sa pratique en suivant une formation d’émail au CNIFOP (Centre National d'Initiation de Formation et de Perfectionnement de la poterie et du grès) et de porcelaine à Sèvres chez Nathalie Domingo.

 

Fascinée par la trace laissée dans la matière, l’empreinte de l’écorce, de la dentelle, elle s’initie à la technique du moulage. Terre estampée, coulée ou polie, nériage de faïence deviennent bijoux ornés d’une touche de nature ; bambou, écorce, pierre, branche, ardoise…

 

Passionnée et portée par ces nouvelles découvertes, elle quitte son emploi pour se consacrer à temps plein au travail artistique.

 

Les cours de sculpture de l’école des beaux-arts de Poitiers modifient sa pratique. 

J’apprends le « laisser-faire », le « lâcher-prise », à repérer le « bon » geste, celui qui étonne, surprend, conduit, à puiser au plus profond l’inspiration qui jaillit et à la saisir pour lui donner forme et vie.

En 2015, elle quitte les cours de sculpture pour approfondir cette relation au végétal.

2010 - present

2010 - present